Adhara Oud – Cherigan

128,00 TTC

Eau de parfum / 128€ – 100 ml / Frais de port offerts (France)

Le point de vue de Anne-Sophie Hojlo (rédactrice de Nez, la revue olfactive et Auparfum)

Oud de Russie

Après Houbigant, Le Galion, Maison Godet ou Violet, une autre belle endormie de la parfumerie renaît de ses cendres. Créée en 1929 sur les Champs-Elysées, Cherigan incarnait le chic parisien de l’époque, entre mondanités et exotisme fantasmé. Près d’un siècle plus tard, elle est de retour avec une réédition et six créations inédites qui font revivre l’esprit des Années Folles.Parmi celles-ci, Adhara oud propose une écriture originale du duo rose et oud, devenu en quelques années un incontournable de la parfumerie de niche lorgnante vers le Moyen-Orient. Escortée de géranium, la rose est ici délicate et poudrée, plutôt que rouge et voluptueuse. Mais au contact de l’accord oud, la voilà bientôt ourlée de cuir goudronné, trempée dans l’encre des notes phénoliques et habillée de fumée. Loin des clichés du genre (animalité et bois ambrés), cette alliance des contraires laisse sur la peau un sillage qui conjugue finesse et caractère évoquant autant le cuir de Russie que les fastes orientaux.

Seules les personnes abonnées à la box peuvent acheter le parfum sur notre site. Pour les autres, nous vous invitons à vous rendre sur la boutique en ligne de Cherigan Paris

UGS : Box30adharaoud Catégorie :

Description

Présentation de la marque :

Dans l’usage originel du parfum, l’encens élève et purifie. Majestueux, mystérieux et séduisant, le bois de oud en est la plus précieuse essence. On le retrouve dans la voie de l’encens japonaise – Kodo – mais aussi dans les rituels moyen-orientaux.

Dans Adhara Oud, la matière star rencontre un absolu de rose et une feuille de géranium, intensifiés par un accord cuiré et du patchouli. Une puissance enivrante, ensorcelante, comme un écho à l’histoire de la parfumerie et à ses matières les plus luxueuses.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Adhara Oud – Cherigan”