Speed Smelling 2022 – Un Américain à Paris

Marque :

150,00 TTC

13 parfums x 10ml – Livret – 72 pages avec glossaire

Avant-propos

Il est un art, multimillénaire, dont les œuvres sont portées à même la peau par des millions d’hommes et de femmes à travers le monde. Signature intime, sillage mémorable, havre de réconfort, ces hommes et femmes le disent : l’art de la parfumerie est devenu, plus que jamais, nécessaire à notre équilibre.
Si le parfum nous émeut tant, c’est parce qu’il nous lie. À nos souvenirs, à nos fantasmes, à nos désirs, à notre intimité, au monde enfin : l’œuvre olfactive, c’est le réseau social ultime. Les toiles et pinceaux des parfumeurs sont invisibles. Leurs couleurs, ce sont les centaines d’ingrédients de leur palette : molécules, naturels, aux combinaisons infinies.

IFF, des racines américaines

IFF est leader mondial de la création de parfums. Nos racines sont à New York : c’est là que nos maîtres parfumeurs, Bernard Chant, Ernest Shiftan, Joséphine Catapano, Sophia Grojsman, Carlos Benaïm, artistes acclamés des amateurs, y ont créé les plus grands parfums du continent américain. Loin des projecteurs, ces artistes olfactifs ont été les auteurs d’une parfumerie follement innovante, puissante, libératrice, émancipée de la tutelle européenne. Pour cela, ils ont puisé dans l’imagination sans limite des chercheurs d’IFF pour y trouver les molécules et technologies qui ont permis l’essor de cette grande parfumerie.

Speed Smelling 2022 : « Un Américain à Paris »

Avec ce Speed Smelling (des créations « carte blanche »), nos parfumeurs parisiens rendent aujourd’hui hommage à nos racines américaines. Avec « Un américain à Paris », ils bâtissent des ponts improbables entre les deux rives de l’océan. Leurs créations poétiques, pleines d’humour, de surprises, pionnières elle aussi, s’ancrent dans la longue tradition de la belle parfumerie française, parfois même Grassoise. Avec elles, vous allez voyager à bord d’un transatlantique décoiffant, des fertiles terres grassoises aux gratte-ciels new-yorkais, des immenses plaines de l’Ouest américain à un Paris romancé. Enjoy the ride !

En stock

UGS : speedsmelling2022_IFF Catégories : , ,

Description

Céline Barel

Source de création : L’ailleurs : “On a chacun un ailleurs en nous, et c’est à lui qu’on veut faire appel. A ce pouvoir d’évasion. Et pour pouvoir faire ressentir leur ailleurs aux autres, il faut savoir trouver le sien.”
Clé : “Les chocs harmonieux.”
Mission : « Mon rêve, c’est de créer un parfum qui devienne chef de file d’une tendance, réussir cette rencontre du parfum avec son public. Je crois fermement qu’un parfum très beau peut donner une autre dimension à la vie, à la façon de la ressentir. »
Passion : Les expériences de synesthésie.

Nicolas Beaulieu

Source de création : La convivialité, rendre les gens heureux, être heureux parmi les gens.
Clé : « Le parfum, c’est une clé pour parler de l’émotion. L’accord premier, c’est l’émotion. »
Mission : Faire du parfum bon à vivre, une parfumerie conviviale, rassembler les différences, réconcilier les vies.
Passion : L’ingrédient, naturel ou non.

Caroline Dumur

Source de création : L’Histoire: «Je travaille avec l’Histoire, je le fais tous les jours, au quotidien.»
Clé : « L’overdose, avoir des matières premières en excès dans une formule et gagner en lisibilité, en profondeur, en intensité. »
Mission : Chef-d’œuvre, « ressentir cette fierté d’être allée au bout d’un parfum, au bout d’une idée, atteindre une forme de perfection, avoir réussi à être obstinément assidue, comme Roudnitska. Faire un chef-d’œuvre, faire cette formule nette, courte, précise. Apporter une réponse à ma recherche de perfection. »
Passion : Chypre: «Les chypres, c’est une structure hyper intéressante, une structure qu’on a du mal à attraper, à appréhender, c’est une structure un peu floue, plus floue que d’autres, et c’est ça qui m’intrigue. Quand tu sens un vrai chypre, sans vraiment comprendre pourquoi, tu sais que c’est un chypre. Il y a une profondeur et une intensité inégalables. »

Anne Flipo

Source de création : La liberté, le décloisonnement, la mise en espace, la création de passages entre les multiples idées ou impressions.
Clé : « L’introspection permanente, cette mise à nu qui donne accès à la maîtrise de l’écriture, qui permet de provoquer un face-à-face avec la formule en éliminant les paramètres extérieurs. Seule cette maîtrise de l’écriture donne le plaisir et une forme d’atemporalité. »
Mission : « Ma plus grande ambition, la transmission. »
Passion : Le parfum. « Je reste à la poursuite de mon chef-d’oeuvre. »

Paul Guerlain

Source de création : L’enfance.
Clé : La mise en relation des matières premières de façon à ce qu’elles dialoguent: «La beauté des matières premières ne se révèle réellement que lorsqu’elles sont assemblées, quand elles en rencontrent d’autres. Il y a un moment où une association va changer la note et la transformer en beau, où l’on a trouvé le point d’équilibre, la bonne matière qui va en révéler dix autres derrière. »
Mission : La recherche de l’accord parfait, qu’il soit en dualité, en tension ou en harmonie.
Passion : Vétiver

Nelly Hachem-Ruiz

Source de création : Les expériences, toutes, car toutes sont sensorielles et immersives.
Clé : Fixer le bonheur, l’épingler dans la mémoire olfactive, dans la mémoire tout court, et dans toutes ses dimensions.
Mission : Étirer la matière pour en restituer la force, extrémiser les sensations qu’elle procure et rendre compte de toutes ses dimensions sensorielles, dont la couleur, au centre.
Passion : La couleur de la matière. Une sorte de AR (Réalité Augmentée) de la matière, sa dimension colorielle. Et en conséquence une prédilection pour toutes les matières qui sont presque en soi des parfums, qui n’attendent qu’a être augmentées comme les baumes, l’osmanthus, le vétiver, la myrrhe, la vanille.

Jean-Christophe Hérault

Source de création : Les bulles de rêve.
Clé : À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, une œuvre montrant qu’il y a « des formes esthétiques partout qui peuvent nous toucher et nous inspirer. Une rencontre, un sentiment amoureux ou une tristesse. Et ce sont ces émotions que je cherche à retraduire. Tout ce monde de l’enfance, qui est mon terreau cristallisé à Grasse et tout ce bonheur que j’ai eu. »
Mission : Créer une nouvelle famille olfactive.
Passion : Les odeurs de feu, de bois fumé, toutes les odeurs fumées.

Juliette Karagueuzoglou

Source de création : La joie.
Clé : Juliette se méfie de la mémoire, toujours trop imprécise, ou bien difficile à entretenir quand il s’agit de racines. Alors elle utilise la conscience aiguë qu’elle a de la puissance expérientielle du parfum pour tisser des parfums formant une sorte de mémoire externe.
Mission : Créer des marqueurs olfactifs pour les gens, pour les familles de ces gens-là, des marqueurs qui traversent le temps, des connexions, des aventures qui durent, des souvenirs vivaces, une forme d’éternité. « On vit une dimension de plus que les autres et c’est énorme, une dimension, alors on doit donner. Moi, je donne ce que j’aime, des parfums que des gens vont porter, qui vont provoquer des émotions dans leur entourage, pour eux-mêmes, pour leur famille, parce que c’est un vrai marqueur, ta signature olfactive, pour ta famille. »
Passion : Vivre, se sentir vivante.

Delphine Lebeau

Source de création : L’émerveillement.
Clé : Rendre la texture palpable en parfum. « J’utilise des matières premières davantage pour leurs effets de texture que pour ce qu’elles sont en tant que telles. J’aime être dans la sensation, pas dans l’illustration. »
Mission : L’épure, la formule sobre, extrêmement courte. «Quand tout est nécessaire, quand tout est là pour une raison, qu’il est impossible d’enlever… esthétique, épure, vitesse, essentialité. »
Passion : L’iris, et toute la palette des notes vertes.

Meabh Mc Curtin

Source de création : L’Irlande et la littérature.
Clé : La poésie moléculaire. « Un poème écrit il y a deux siècles n’en garde pas moins son pouvoir. C’est un condensé d’émotions, une épure de mots qui touche et qui élève, transcendant leur sens littéral pour laisser parler leur rythme. Pour moi, le parfum est fait de cette même étoffe. Il permet de transmettre une idée. On part d’un ingrédient particulier, on l’associe à d’autres, on compose, on juxtapose, de façon à parfaire un message qui pourra atteindre son destinataire, le rendre heureux, séduisant, nostalgique… C’est un moyen éprouvé de communiquer des émotions. »
Mission : Tisser des relations avec les gens. « Lancer des ponts entre des idées, explorer au moyen de sensations, approcher la synesthésie relative aux odeurs. Je souhaite que mes créations aient un sens pour ceux qui les reçoivent, que le fait de les porter leur procure du plaisir. Ainsi, je saurai que j’ai réussi à instaurer une relation avec eux. »
Passion : Créer de ses mains.

Domitille Michalon-Bertier

Source de création : « Je veux comprendre ».
Clé : Architecture de parfums, structure, trame, armature.
Mission : Créer des parfums avec un propos si fort qu’ils réussissent à plonger celui qui les porte dans ce qu’ils racontent, à le garder en immersion et à le faire circuler dans la structure créée, à lui en faire savourer toutes les textures, ressentir tous les effets, à le faire partir dans ces imaginaires.
Passion : La stimulation de la réponse créative des autres à une même question.

Julien Rasquinet

Source de création : Le ravissement, être captivé, embarqué.
Clé : La narration. « Pour moi, un parfum, c’est une narration, une nouvelle, un souvenir, vrai ou inventé, figuratif ou non, c’est une histoire qui se raconte. »
Mission : Ruptures narratives : « Depuis que j’ai commencé ma formation, mon moteur a été de créer des ruptures. Je rêve d’apporter quelque chose de nouveau au monde des parfums, de raconter des histoires comme elles n’ont pas été racontées auparavant, d’exprimer une narration romantique, d’offrir des contes olfactifs qui ne soient pas des cartes postales ou des retranscriptions littérales. Des histoires émouvantes, à partager, à ressentir ensemble »
Passion : Le Moyen-Orient, source de plaisir, de sérieux, de découverte de nouvelles familles olfactives, d’ingrédients extraordinaires.

Dominique Ropion

Source de création : Les jeux de la peau et de l’esprit. Les odeurs charnelles, mystique des mécanismes du désir… « Je fais des parfums parce que j’aime parler d’amour, de sexualité, de liberté. » Et les constructions de formes artistiques, ces édifices musicaux, architecturaux, picturaux.
Clé : Imaginer. « Je m’attache à rendre la fleur imaginaire, jaillie d’un jardin clos plutôt que figurative. »
Mission : « Le parfum rend les gens désirables, c’est un pouvoir fabuleux. Mon engagement, c’est de chercher à émouvoir mes semblables, permettre à une femme ou un homme de se sentir plus présent au monde ou de s’en préserver, contribuer à tisser du lien, social, religieux ou amoureux, donner de la confiance en soi, rapprocher un peu les humains, les inviter à s’intéresser les uns aux autres, ne serait-ce que pour mieux se sentir. »
Passion : Nature, se hisser à la hauteur de la nature: « Tu ne peux pas être un dilettante, les molécules ne te le pardonneraient pas. »

Informations complémentaires

Poids 1,160 kg
Dimensions 38,5 × 16,5 × 5 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Speed Smelling 2022 – Un Américain à Paris”